Histoire de… tailles !

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de.. tailles. En effet, en matière de chaussures, vous l’aurez certainement compris, je suis plutôt difficile. Non seulement j’ai des goûts très arrêtés mais en plus j’ai les pieds très sensibles. J’ai toujours eu des difficultés pour trouver des paires dans lesquelles je me sens comme dans des pantoufles, d’où mon goût pour les ballerines ! Oui mais voilà, même dans certaines ballerines je ne me sens pas à l’aise !

Inutile de vous dire que j’ai des dizaines de paires de chaussures que j’adore mais que je ne mets pourtant jamais parce que mes pieds, eux, ne les adorent pas si vous voyez ce que je veux dire.

Un véritable gâchis pour la shoes-addict que je suis.

Histoire de... tailles !

Bref, vous l’aurez compris, c’est très difficile de me chausser. Et encore, vous ne savez pas tout. La cerise sur le gâteau c’est que je ne chausse ni du 37 ni du 38 mais du 37,5 or rares sont les marques de chaussures (accessibles j’entends) qui proposent des tailles intermédiaires. J’ai donc d’autant plus de mal à me chausser !

Impossible pour moi de commander des chaussures sur Internet par exemple. Et pourtant, je suis régulièrement tentée de le faire mais je sais que ce serait jeter de l’argent par les fenêtres alors je me retiens. J’ai déjà beaucoup trop de paires de chaussures qui prennent la poussière dans mon dressing : ça suffit ! A partir de maintenant je n’achèterai plus que des paires dans lesquelles je me sens comme dans des pantoufles, c’est décidé !

Laisser un commentaire